Actualités Net-Wind

TOUJOURS PLUS D’INNOVATION

9, Déc 2016

Fini les chiffons et l’huile de coude, Net-Wind se veut encore et toujours innovant sur le marché grâce à son nettoyeur de tour à haute pression hydraulique. Après 4 mois de dur labeur et de coopération avec le service ingénierie, Alexis Grandpré, chef d’équipe de l’agence Sud, a imaginé et créé un outil industriel avant-gardiste et performant :
« L’objectif premier était de permettre à nos clients de réduire de manière considérable leur perte d’exploitation générée par l’arrêt des machines. Qui plus est, cela nous a permis de gagner en efficacité et de nous différencier sur le marché ».

Le 17/11/2016 c’est sur le chantier de Fitou où nous avons pour la première fois, testé en direct pour notre client EDF ENS, le nettoyeur de tour. « Le résultat a été au-delà de nos espérances. Ce qui d’ordinaire nous aurait pris 3 jours et 3 techniciens, nous l’avons réalisé en seulement une journée et avec moins de main d’œuvre. »

De plus Net-Wind dans la continuité de sa politique durable et éco-responsable, a peaufiné son système de manière à prendre en compte le ruissellement des eaux usées. En effet un dispositif permet de récupérer ces dernières et d’éviter ainsi la pollution du sol. L’eau usée sera ensuite acheminée chez l’un de nos partenaires et traitée dans ses locaux. Côtés caractéristiques, sa hauteur maximale est estimée à 90mètres et sa puissance est réglable jusqu’à 200 bars. Son alimentation se fait grâce à des cuves de 1000 litres et via un réseau de flexibles et de pompes. L’ensemble prend en compte des calculs de pression hydraulique et électrique.

Suite à notre premier essai très concluant, de nombreuses commandes ont été passées par nos clients. Nous espérons que cette nouvelle technologie soit la première d’une longue série et qu’elle ouvrira à Net-Wind de nouveaux axes de développement. « Je tiens à remercier mon responsable d’agence Roger Boussekhane, de m’avoir soutenu dans ce projet, le service de l’ingénierie pour leur support, ainsi que nos fournisseurs sans qui rien de tout ceci n’aurait été possible ».

Alexis Grandpré